Ma grande tablée gorgée d’invités

Céaime

Céaime

Chez Céaime, on peut boire un thé, goûter ou déjeuner : tout est placé sous le signe de la convivialité. Ma grande table et mes chaises ne demandent qu’à être habitées.

Si je devais choisir des invités, je concocterai une grande tablée composée de mes amis et de ma famille (au complet, soyons fous, sortons la rallonge !). Avec deux incontournables : mon père qui s’est beaucoup investi dans projet (d’ailleurs, le salon de mes parents est truffé de mes assiettes, mugs(…)) ou encore une amie qui m’est d’un grand soutien avec laquelle je réfléchis aux motifs ou formes que je souhaite créer. J’opterai volontiers pour un barbecue endiablé. Mais puisqu’à la boutique c’est un peu compliqué à organiser, alors choisissons le couscous qui n’empêchera pas les rires (ou les gentilles engueulades !) de fuser.

Quand aux invités utopiques, soyons hétéroclites, c’est ce qui fait la force d’un groupe ! Je n’ai jamais été une groupie, mais je suis tout de même charmée par certaines personnalités.

Bienvenue à Marina Foïs, une femme de caractère, forte et sensible : elle me touche particulièrement. Tant pour ses rôles dramatiques que pour son jeu comique et sa jolie présence. Et son côté girl power ne gâche rien ! Certaine que le poulet rôti dominical la ravirait.

Convions également Gérard Depardieu, ce personnage incroyable. Pour lui, oublions les petits plats healthy pauvres en calories. Que l’on apporte de la bonne bouffe copieuse et gourmande à ce bon vivant ! Il serait d’ailleurs de très bons conseils pour rendre meilleur encore mon cake tomate-olives-mozza : ne mentons pas, le bon beurre aux cristaux de sel, c’est tout de même pas mal…

Convoquons la sagesse en la personne de Pierre Rahbi. Je suis persuadée qu’il a quelque chose à nous apprendre à tous et chacun boirait ses intelligentes paroles. Moi même j’essaie d’être éco-responsable = en incitant par exemple mes clients à apporter leurs propres contenants que je garnis avec plaisir de toutes mes gourmandises.

Ajoutons une couche à cette pièce montée et saupoudrons-la du savoir de Stéphane Bern. Qui résisterait à ses envolées lyriques autour du Château de Versailles entre deux bouchées ? Je serai enchantée de le retrouver, après qu’il a bercé mes soirées-TV enfant (un père prof, que voulez-vous…) !

Puis c’est avec une certaine émotion que j’inviterai les grains de folie et de poésie d’Amélie Nothomb dont je dévore les livres. Elle ne se délecterait peut-être pas d’un pilon bien grillé (une salade fraîche, plutôt, non ?); en revanche, comptons sur elle pour être attentive, cette douce femme qui prend le temps de connaître chacun des lecteurs auxquels elle dédicace ses oeuvres. Quelle élégance !

Qu’Edouard Baer prenne un siège ! Arrosons ce savoureux et croustillant moment en dégustant tout son mordant. Difficile de ne pas céder à l’hilarité. Que lui servir… Des langoustines ? Mais peut-être picorerait-il imperceptiblement dans le bon gigot de Gérard. Lui, c’est le bobo de l’assemblée. Un des côtés de Céaime évidemment. Nous ne sommes pas uniquement des hippies galopant pieds nus dans les rues.

Et n’oublions pas le sel… Que dis-je les paillettes… Je vous le donne en mille : Kim Kardashian ! Assumons l’aspect bitchy-girly, c’est plutôt chouette. Et puis, par ailleurs, un peu de respect : Kim a repris des études de droit. Alors, si on la plaçait à côte de Stéphane ? Si l’alchimie intellectuelle prenait ?!

Bref, cette recette n’est-elle pas exquise ? Finalement, la diversité de cette tablée reflète à merveille ma vision pluriculturelle ; mes origines et inspirations franco-marocaines. Et si je vous invite vous en plus, je serai comblée.

75017 Paris, France

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
E-mail
Partager sur print
Imprimer
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Encore plus
d'articles